• [hal-02266889] La pensée alternative de gauche d'après la deuxième guerre mondiale : Castoriadis, Lefort, Henri Lefebvre, Guy Debord, Vaneigem
    20 août 2019
    Si, depuis la fièvre culturelle 文化热 de 1985, on connaît bien en Chine les grands théoriciens post structuralistes tels que Derrida, Foucault et Barthes, ou même le sociologue radical Bourdieu, les oeuvres et les réputations des penseurs les plus imaginatifs et analytiques sur le plan politico-économique de l'après-guerre y sont, elles, beaucoup moins répandues. Je parle en particulier de Cornelius Castoriadis (1922-1997) et Claude Lefort (1924- ) qui appartenaient et animaient la revue et le groupe Socialisme ou Barbarie. Castoriadis, était un jeune trotskiste grec venu s'installer en France pour fuir la persécution qui sévissait dans son pays juste après la deuxième guerre mondiale. Pendant les années 1950, il passera d'une position marxiste dissidente vers une perspective, toujours radicalement critique de la société, mais non marxiste. Sa grande contribution à la pensée fut son travail sur l'imaginaire (想象力). L'autre grand penseur que je voudrais mentionner ici est Henri Lefebvre (1901- 1991). Son oeuvre est peut-être mieux connue en Chine. Membre du Parti Communiste Français d'où il sera par la suite expulsé en 1958, il effectue à partir de lafin des années 1940 une critique analytique de la réalité socio-économique d'après-guerre, c'est-à-dire non seulement d'une économie productiviste, mais de la société de consommation de la structure étatique la soutenant ; ce qu'il appelait « la société bureaucratique de consommation dirigée ». Dès 1968 il demandait : « Va-t-on vers une homogénéité mondiale [全球] qui encadrerait ou révèlerait un système unique et absolu? » L'ouvrage de Lefebvre qui devait avoir le plus d'impact dans le mondeuniversitaire est La vie quotidienne dans le monde moderne. L'existence d'une traduction anglaise de ce livre est en partie à l'origine d'une pléthore d'ouvrages publiés par les maisons d'édition universitaires américaines comprenant dans leurs titres l'expression « vie quotidienne » Comme beaucoup d'idées et de théoriesfrançaises, elle est sans doute arrivée en Chine à travers le filtre du monde universitaire américain où tant de jeunes chercheurs chinois ont évolué pendant les années 1980. Parfois ce phénomène donne une idée quelque peu décontextualisée de la pensée française. Dans cet essai toutefois, j'aimerais parler aussi d'un autre penseur qui s'est penché sur la question de la vie quotidienne et de l'aliénation qui infuse la vie humaine dans la société de consommation. Je veux parler de Guy Debord (1931-1994) qui, pendant une brève période a parcouru un bout de chemin avec Socialisme et Barbarie et fut un proche de Lefebvre avec lequel il rompit éventuellement de manière finale.
  • [hal-02196338] Notes made in China in May 1990 for the BBC radio documentary *The Urgent Knocking: New Chinese Writing and the Movement for Democracy*
    31 juillet 2019
    Notes originally made in China in May 1990 in connection with the hour-long BBC radio documentary The Urgent Knocking: New Chinese Writing and the Movement for Democracy which I was making for the BBC and which was broadcast on BBC Radio 3 on 4th June 1990 to coincide with the 1st anniversary of the 4th JUne 1989 massacre at Tiananmen.
  • [hal-02194680] A Note on Asian American Studies at the University of Chicago 1991-1994
    6 août 2019
    The Center for East Asian Studies of the University of Chiacho was to run a major conference in 1991 entitled the “Challenges of an Asian Century”, one of a series of events celebrating 100 years of the University of Chicago. It seemed like a good opportunity to get Asian American studies on the academic agenda. On the first day of the two-day conference (18-19 November 1991), the printed conference schedule featured a two-and-a-half-hour session on “Representation of Asian American Experience”. The session featured some of the major names in Asian American writing at that time.
  • [halshs-02175511] Hong Kong, China
    6 juillet 2019
    As demonstrations rise in Hong Kong, Gregory Lee looks back on Handover and considers the future for Hong Kong-China relations.
  • [halshs-02175526] The Chinese Century
    6 juillet 2019
    The 20th Century was dominated by America, which emerged from the cold war struggle with the USSR as the sole super-power. However, while Russia is resurgent under Putin, there is now an isolationist mood in the States. With China vying with America to dominate world trade and development, is the American century coming to an end? Geo-politically, China already looms large among us. And whilst the country appears set to overtake the United States as the largest national economy, a position it hasn’t held since the 1800’s, questions remain about its imminent arrival. With the rise in Chinese imperialism and economic initiatives such as Belt and Road, what might this mean for the rest of the world? Our panel, which includes Astrid Nordin, Xinran Xue, and Gregory B. Lee will discuss China’s complex journey towards becoming the world’s top superpower.
  • [hal-02162712] Tiananmen
    6 juillet 2019
    An illustrated personal account of the role and lives of contemporary Chinese poets before and after the 1989 Tiananmen Massacre: The year 1989 was meant to be a year of taking stock; 40 years since the founding of the People’s Republic, 70 since the May 4th protests against the ignominious Versailles Peace Treaty - protests which also ended with brutal suppression on Tiananmen Square —, and 10 years since the “demolition” of Democracy Wall, and the arrest of pro-democracy activist Wei Jingsheng. At the beginning of 1989 the astrophysicist Fang Lizhi in his open letter to Deng Xiaoping had highlighted the significance of these anniversaries and called for clemency and the early release of Wei. In 1989, expectation was in the air. But no-one expected the sudden death of disgraced, liberal-minded former Premier Hu Yaobang. It was represented by reformers as a re-run of 1976 when Zhou Enlai’s death prompted protestors onto the streets. It would prove to be a spark igniting the 1989 protests.
  • [halshs-02069979] The Macau-Liverpool Border
    11 mai 2019
    Some of today’s Macau landmarks stood in more solitary splendour in 1978 and were visible from afar. I stayed in the other-worldly Bela Vista Hotel for a night; while not too expensive, on a student budget I could not afford to stay longer. I recall that the staff, as in other hotels, would not accept tips. I’d visited Lisbon two years before, at the height of the mid-1970s Portuguese Carnation Revolutionary fervour where gratuities had, temporarily, disappeared, along with the old fascist order. But I hadn’t expected the tip-less culture to have been extended to Macau; but there again China’s Cultural Revolution had also left its scent. I stayed mostly in a cheap, ramshackle guest house on the island of Coloane, not far from the Tam Kung temple. The guesthouse, more a sort of a dormitory, was on a low promontory by the shore. The sunset over the channel that separated Coloane from China was almost magical.
  • [hal-02185975] Story of 'China' on the Belt and Road ——European Discourse and China Imaginary
    18 juillet 2019
    Invited lecture on the discourses and imaginaries that have constituted China.
  • [hal-02163048] Genre et tradition(s) - Regards sur l'Autre et sur Soi au XXe siècle
    25 juin 2019
    Au XXe siècle, la question identitaire touche autant l’individu que la collectivité : les identités nationales se cherchent et s’exacerbent, l’individu est au cœur de la réflexion philosophique et psychologique. Les idées circulent, les utopies foisonnent et les civilisations se confrontent. Des traditions disparaissent au profit de nouvelles. Et, face à face, les êtres humains s’observent et se questionnent. La place occupée par la/les tradition/s dans cette quête est primordiale car elle se trouve à l’origine de tout, qu’elle ait été admise comme fondatrice, matrice, ou qu’elle ait été reniée, de façon instinctive ou par un effort de volonté conscient. C’est ce que les contributrices et contributeurs de cet ouvrage, spécialistes de la Chine, du Japon, de la Corée, du Tibet, de l’Espagne, de la Russie, de la Grèce ou de la France, se sont proposés d’explorer de façon transculturelle, autour des notions clés d’identité, genre et tradition.
  • [hal-02163007] Su Xuelin (1897-1999), entre Chine et France: une recréation de la tradition
    25 juin 2019
    Au croisement de la Chine traditionnelle et de la modernité, Su Xuelin a traversé tout le XXe siècle et ses bouleversements. Personnage controversé pour sa liberté de parole et d’action, elle est, en général et de façon paradoxale, présentée comme une femme nouvelle - cette femme qui s’émancipe du modèle traditionnel et revendique son égalité avec l’homme - et conservatrice. Afin d’éclaircir ce paradoxe, cet article analyse le rapport de Su Xuelin à la société et à la culture chinoises traditionnelles, tel qu’il se construit sur la première partie de sa vie, jusque dans les années 1930, ses années d’apprentissage. Centrales dans sa construction identitaire, les traditions auxquelles elle se confronte permettent à Su Xuelin de trouver progressivement sa voie, en tant que femme et intellectuelle.
  • [halshs-02176067] Au-delà des limites : pour un nouvel imaginaire culturel
    8 juillet 2019
    À la lumière d’une prise de conscience tardive de la crise climatique, le besoin de limiter — la production, la consommation, la domination de la « Nature » et l’exercice du pouvoir — est devenu urgent. Cela étant, les limites seules suffiront-elles à infléchir les plus néfastes des répercussions, et même si elles y suffisaient, par le biais de quel mécanisme politique y arriverait-on ? Cet article démontre comment le double mouvement du capitalisme et de la techno-science (Ellul, Charbonneau, Castoriadis) a constamment mené à un stade de l’histoire de l’humanité où la limitation intervient trop tard pour sauver le système existant. La société mondiale tout entière doit dorénavant modifier de manière radicale son exploitation des ressources planétaires pour créer une nouvelle culture dans laquelle la production et le travail inutile (Rensi, Gorz) seront remplacés par une façon de vivre qui respectera non seulement l’environnement où habite l’humanité, mais l’humanité elle-même. Pour arriver à une telle transformation culturelle, l’exercice même du pouvoir doit être bridé (Castoriadis, Zhuangzi, Billeter) pour céder la place à une pratique démocratique et populaire.

Voir tout